Le développement personnel
      dans Signes & sens

      Être efficace,
      ça commence dans la tête

      Être efficace, ça commence dans la tête

      Notre cerveau s’apparente schématiquement à un ordinateur qui reçoit tout au long de la vie une quantité impressionnante de données. Au même titre, la manière dont l’inconscient a capté des informations, dans l’enfance, se retrouve dans nos façons d’agir et de réagir, de choisir et de décider. Donc dans nos façons de communiquer.

      C’est au sortir de l’adolescence que l’on se rend compte de nos habitudes de vie « par défaut ». En effet, cette influence est présente sous forme de paradigmes, sorte de schémas de pensée à travers lesquels nous filtrons le réel. Donnant tous un sens différent à un même événement, le relationnel devient un art.

      Des programmes d’apprentissage


      Notre cerveau est constitué de deux hémisphères reliés entre eux par un faisceau de fibres, le corps calleux. Il leur assure une communication permanente. Les travaux les plus récents en neurobiologie montrent que le cerveau est fait pour fonctionner de manière dynamique. Il crée continuellement des réseaux entre les différentes zones des hémisphères selon les expériences vécues. Or, certains schémas de pensée contraignants, héritage de l’apprentissage de notre enfance, ont la fâcheuse tendance à nous figer dans des manières de faire, à l’exclusion de tout autre. Ainsi, une façon de penser génère une attitude qui elle-même engendre certains comportements, puis habitudes, aboutissant invariablement aux mêmes résultats. Vivre par défaut, c’est donc vivre dans le prévisible et se contenter des résultats – toujours identiques – que produit notre programmation initiale. Que ça nous plaise ou non. Observez autour de vous : vous constaterez que les gens subissent leur vie plus qu’ils ne la maîtrisent. Alors que notre cerveau est destiné à engranger le maximum d’expériences, la plupart se contente de survivre. Ceci est en grande partie le résultat d’une communication réduite entre les deux hémisphères, comme si chacun d’eux exécutait son programme indépendamment de l’autre.

      Désaccord et perturbation


      L’hémisphère gauche développe la logique, le langage et l’analyse. Il utilise les mots comme fonction d’apprentissage. Quant à l’hémisphère droit, il devient le siège des émotions, de la créativité et de l’intuition. Il utilise les images comme fonction. Si nous écrivons le mot rouge au crayon bleu, notre hémisphère gauche lira le mot, pendant que le droit se focalisera sur la couleur. Une bonne communication entre eux, c’est-à-dire un dialogue équilibré, nous permet de lire instantanément le mot dans sa couleur, sans préférence. Ce n’est pourtant pas ce qui se passe dans la vie. Nos schémas d’obligation jouent le rôle de séparateur. Ils troublent le juste dialogue en donnant la préférence à l’un ou l’autre de nos hémisphères. C’est ainsi que nous vivons plus que fréquemment des conflits entre raison et émotion, entre logique et créativité, entre les mots et les images qu’ils génèrent dans notre esprit. Cette perturbation débouche très souvent sur un désaccord entre les deux hémisphères qui se répercute dans notre quotidien. L’un trouve logique de demander à une personne de prendre un verre et de passer un moment ensemble mais l’autre soulève les émotions liées au fait d’être déçu si la personne refuse. L’un trouve logique d’arrêter de fumer mais l’autre soulève les émotions liées à l’inconfort que cela va poser…

      De belles intentions


      Nous vivons des états de tension et cela, 70 % de notre temps de veille. Les statistiques montrent que notre hémisphère gauche n’a que 5 % d’impact sur la façon de prendre les décisions, tandis que l’hémisphère droit en a 95 % ! Et pourtant, l’hémisphère gauche est reconnu comme étant le dominant. Pourquoi ? Parce que tout se doit d’être logique dans la gestion de notre existence. Nous vivons de manière pragmatique, au détriment du relationnel. N’étant pas maître de ce qui se trame dans notre cerveau, nous en subissons les aléas et les faisons subir alentour. Malgré nos bonnes intentions (logique), nous reproduisons régulièrement les mêmes schémas (émotionnel) qui nous conduisent à prendre des décisions déphasées du réel. Le fumeur prend la décision (émotionnelle) d’arrêter de fumer puis abandonne quelques mois plus tard. Dans cet état de confusion et de frustration chronique, la plupart des gens passent du mode «action» au mode «pause». Ils finissent par ne plus savoir ce qu’ils veulent. Ils deviennent malgré eux des «cerveaux disponibles» pour le plus grand bonheur des publicitaires qui, eux, savent quoi leur vendre. Mais la situation n’est pas désespérée car nous pouvons rétablir l’équilibre entre nos deux hémisphères et nous libérer de nos traumas.

      Une synergie


      Les spécialistes disent que si nous parvenons à faire dialoguer nos deux hémisphères pour les mettre sur la même longueur d’onde, en accord entre eux sur les mêmes objectifs, cela produit une synergie, évaluée à près de 120 % d’efficacité. Depuis les observations du docteur Joseph Murphy dans les années 1940, d’autres recherches se sont poursuivies sur le subconscient et ses pouvoirs. Trois points reconnus peuvent nous mettre sur le chemin du dialogue. Tout d’abord, le subconscient agit comme un radar. Il nous fait détecter et rencontrer les gens, les circonstances et les événements qui contribueront à la réalisation de nos objectifs. Et ceci, sous forme de coïncidences signifiantes, appelées synchronicités. Ensuite, il se sert des cinq sens pour son apprentissage et son orientation. Enfin, son travail consiste à rechercher des solutions aux obstacles qui se présentent. Nous disposons donc d’un formidable outil d’origine, capable de transformer les schémas anciens et inadaptés en schémas plus constructifs. Notre subconscient a été programmé mais il est toujours programmable. Pour qu’il fonctionne bien, nous devons non pas tenter de changer les résultats qui se produisent dans notre vie (ce qui est fait est fait !) mais remonter à l’origine : notre façon de penser. Un sondage CSA, pour le mensuel «Enjeux-Les Echos», révèle qu’un salarié sur deux changerait de carrière s’il le pouvait. En réalité, ces employés pensant qu’ils ne le peuvent pas ne le font pas ! Il en est de même pour améliorer notre communication. En changeant notre façon de raisonner, nous produirons de nouvelles configurations qui auront un impact direct sur nos comportements et nous obtiendrons de nouveaux résultats désirés. Nombres d’individus vivent donc dans le leurre des impossibilités. Pourtant, les solutions existent. Ainsi, il s’agit d’écrire tout ce qu’ils aimeraient vivre (hémisphère gauche), d’en avoir la vision claire (hémisphère droit), de repérer ce qui les empêcherait de le faire (hémisphère droit) et de passer à l’action (hémisphère gauche). Le dialogue entre les hémisphères a donc commencé et le processus est immuable. La méthode ne requiert aucune connaissance particulière. Seulement de respecter les règles de la communication naturelle et instinctive, comme notre cerveau y est prédisposé.

       

      Claude Rousseau-André

       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©