Le développement personnel
      dans Signes & sens

      Lady Chatterley
      de David Herbert Lawrence

      Lady Chatterley
      ©iStock

      « Lady Chatterley » est la version initiale d’un roman de David Herbert Lawrence (1885-1930). Une deuxième version s’intitulera « L’amant de Lady Chatterley », revue ensuite sous le titre « Lady Chatterley et l’homme des bois ». À cette époque, la découverte psychanalytique bouleverse la société bien-pensante par l’importance accordée à la sexualité dans l’étiologie des névroses mais le monde des éditeurs n’en est pas encore suffisamment imprégné. D’où le rejet de cette magnifique œuvre par la censure puritaine de l’Angleterre des années 1920. « Je travaille toujours à la même chose : rendre la relation sexuelle authentique et précieuse au lieu de honteuse. Et c’est dans ce roman que je suis allé le plus loin. Pour moi, il est beau, tendre et frêle comme le moi dans sa nudité », écrivait D. H. Lawrence en 1927. Publiée à compte d’auteur en mars 1928, quelques mois avant la mort de l’écrivain, l’œuvre ne sera universellement reconnue qu’en 1960. En 2007, l’histoire est portée à l’écran par Pascale Ferran et obtient le César du meilleur film de l’année…

      Cet ouvrage majeur et incontournable narre la lente élaboration d’un amour pur entre un homme et une femme. Constance, l’héroïne, dont le surnom est Connie, porte le titre de Lady Chatterley à la faveur de son mariage avec Sir Clifford Chatterley, un militaire aristocrate cultivé. Ce n’était pas très gai, mais c’était le destin. C’était la vie... Tel est le constat qu’elle fait de son union, contractée lors d’une permission de Clifford, en 1917. Un an après, son mari revient du front, blessé, et dans l’incapacité physique d’accomplir son devoir conjugal et de lui donner un enfant…

      De la dévotion à l’ennui


      Le couple Chatterley décide de s’installer à la campagne, au cœur d’une région minière. Là, Constance se dévoue avec tendresse et affection à son mari paralysé, jusqu’à mener, peu à peu, une vie terne, monotone et dépourvue de sens. Sir Clifford, quant à lui, comble ses journées par des discussions intellectuelles et philosophiques pour lesquelles sa femme finit par ne plus éprouver aucun attrait. Perdant tout élan vital, Constance, qui n’a alors que 25 ans, fait appel à une garde-malade, Mrs Bolton, à laquelle elle confie les soins de son époux.

      L’appel de la nature


      Dehors, le printemps commence à parer la nature de ses couleurs. Constance, soulagée de ses obligations, se livre à de longues promenades en forêt. Le lecteur voit se dessiner, au fil des pages, le dérisoire de l’intellectualisation humaine face au mystère et à la puissance de la vie. L’écriture de D. H. Lawrence se fait lyrique. Les descriptions du bois entourant la propriété se confondent avec la sensualité qui se réveille chez Constance : Elle était comme une forêt, comme les sombres entrelacs du bois de chênes et le bruissement silencieux de ses milliers de bourgeons éclatés

      La rencontre d’Eros
      Au détour de ses douces errances, Constance fait la connaissance du garde-chasse du domaine. Il s’appelle Mellors et vit dans une maison au milieu des bois, tel un ermite. La rencontre est décrite sous le sceau d’un apprivoisement mutuel. De son côté, l’homme est engagé auprès d’une femme qu’il n’aime plus charnellement. Constance et Mellors deviennent amants. Les scènes d’amour entre les deux protagonistes sont retranscrites de façon crue mais jamais grossière. Sachant qu’il serait attaqué essentiellement sur ces épisodes érotiques, Lawrence prévient : Malgré tout ce que l’on pourra dire, je déclare que ce roman est un livre honnête, sain et nécessaire aux hommes d’aujourd’hui… Il est clair que devant la libération sexuelle actuelle, l’auteur était intuitif...


      Humaniser l’acte d’amour
      Véritable hymne à l’amour, « Lady Chatterley » redonne à l’acte sexuel sa juste place, c’est-à-dire le lieu d’une rencontre humanisante, où chacun s’abandonne à ses pulsions de vie, sans rien contrôler. Ce fut une étrange et lente avancée de paix, la sombre avancée de paix, d’une tendresse pesante, primordiale, telle que celle qui fit le monde aux origines… Rien de malsain dans ce magnifique roman que Laurence avait d’abord envisagé d’intituler « Tendresse »…


      Un message moderne
      Le message de « Lady Chatterley » s’adresse plus que jamais à notre temps. Il parle de la suprématie de l’être sur le paraître, de l’humilité d’une juste corporéisation sur la toute-puissance de l’esprit. La relation entre Constance et Mellors est aboutie dans la mesure où, non seulement elle dépasse les clivages sociaux et se moque du qu’en dira-t-on, mais ouvre sur une véritable complémentarité homme/femme. Au-delà d’une simple aventure passionnelle, les amants s’engagent en se détachant de leur conjoint respectif. Le roman se termine sur la grossesse de Constance et sur la ferme résolution du couple encore illégitime de construire de façon naturelle une famille, quoi qu’il advienne. Nous voilà bien loin de ce que l’utérus artificiel nous promet et prévoit dans quelques décennies…

       

      Gilbert Roux

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



       
       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©