bibliotheque-lespace-du-festival-des-mots

 

L'article de la semaine

Les contes,
une médiation pour évoluer

Les contes, une médiation pour évoluer

Voltaire a utilisé le conte pour transmettre ses messages philosophiques. Ainsi « Candide ou l’optimisme », réédité plus de 20 fois du temps de l’auteur, montre bien que cette forme de littérature parle plus au public que de longs traités arides…

Depuis toujours, les maîtres de la sagesse ont illustré leur enseignement par des histoires, des paraboles. Que l’on soit effectivement enfant, ado ou adulte, la magie du conte, qu’il se veuille initiatique ou non, renvoie quoi qu’il en soit à une attitude réflexive, existentielle et surtout évolutive.

Rôle et fonction du conte
Dans un premier temps, le conte sollicite l’imaginaire et donc réveille la notion de rêve et du plaisir qui lui est sous-jacent. Un enfant – et même un plus grand – adore qu’on lui raconte ou lui lise une histoire magique. Mais la structure du conte et ses règles de construction vont plus loin au niveau de l’inconscient du récepteur. Il possède une fonction de compensation, à la façon onirique. La métaphore du conte permet ainsi de manière subtile de structurer l’inconscient en intégrant une sorte de loi, sans pour cela tomber dans un moralisme inhibiteur.

Un patrimoine universel
Issue à l’origine d’une transmission orale, la forme du conte se révèle être présente dans toutes les traditions. Outre les célèbres contes de Grimm, la littérature de Charles Perrault (« Les contes de la mère l’Oye ») ou encore celle d’Andersen, on retrouve la structure, voire les personnages de ces histoires, dans les récits orientaux. Les contes merveilleux des pays du Maghreb, de la Russie, de l’Inde délivrent d’ailleurs un même message, celui de la valorisation du plus faible et du plus démuni. Ainsi Aladin, pauvre et sans ressources, Ali Baba, simple bûcheron, parviennent – malgré leurs origines modestes – à des réalisations extraordinaires. Pas étonnant que les enfants ne se lassent jamais de ces récits époustouflants !

Pour explorer le vaste monde
Un simple conte enfantin, comme par exemple celui des « Trois petits cochons », possède tous les ingrédients pour faire jaillir une saine réflexion anticipatoire lorsque l’on décide d’aller à la découverte du vaste monde. Bruno Bettelheim, dans son ouvrage « Psychanalyse des contes de fées », explique que ce conte est une façon divertissante d’introduire la notion de principe de réalité quant à l’extériorité au niveau d’un enfant de quatre à cinq ans. En effet, alors que le premier petit cochon ne fait qu’élaborer un logis de paille détruit d’un seul souffle par l’adversité (le loup), le second construit une maison de bois, certes plus solide, mais insuffisamment protectrice ; le troisième cochon, plus sage, réalise une véritable maison à partir de laquelle il va pouvoir faire face aux aléas de la vie. Le conte agit donc au niveau inconscient, la construction d’une maison (le moi) nécessitant que le principe de plaisir ne soit pas le seul à initier l’action.

Un cheminement initiatique
Même si le héros d’un conte commet des erreurs, c’est néanmoins souvent en rebondissant sur elles qu’il avance. Il y a toujours une solution qui se présente, montrant à l’auditeur ou au lecteur que la persévérance et la confiance finissent par « payer ». Le héros prend la forme symbolique d’un prince ou d’un vaillant chevalier sur la route duquel se dressent des épreuves manifestées par des dragons ou d’autres créatures mythiques. Il y est question de lacs, de cryptes, de grottes… Dans ce registre, les « Contes et légendes des chevaliers de la Table ronde » constituent un véritable recueil initiatique, plus particulièrement destiné aux adultes en quête de sagesse, la quête du Graal manifestant le cheminement conduisant à la réalisation de soi.

 

André Fermaud

 

 

Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


Signes & sens Web
Articles : Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

Signes & sens Pratique

Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

Signes & sens Mémo
Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



Mentions légales  Signesetsens.com ©