Mes bonnes résolutions...

Je concrétise mon projet !

Je concrétise mon projet !


Voici un petit moment que vous « tirez des plans sur la comète » mais vous avez du mal à les mettre en pratique ? Vous avez le projet de vous marier, d’arrêter de fumer, de créer une entreprise, de faire construire ou de changer de profession, mais certaines résistances ont l’art de venir systématiquement ajourner le processus de réalisation ? Et si vous commenciez dès aujourd’hui à faire le premier pas ?

> J’interroge mon désir
Quand on veut, on peut !, dit l’adage. Basique ? Pourtant l’expression n’est pas dénuée de fondement. Toutefois, à la notion de volonté, les psys préfèrent l’idée de désir, mobilisant le conscient et l’inconscient. Ainsi, tant qu’une décision en terme de limite temporelle n’est pas prise, c’est le signe que le projet ne correspond pas à une solide envie. De fait, les excuses, comme autant de rationalisations, sont légion pour remettre à plus tard la publication des bans, la date d’arrêt ou de diminution du tabac, le rendez-vous à la chambre de commerce, à la banque, ou encore l’inscription à une formation professionnelle. Il est donc important de ne pas se leurrer soi-même, ni son entourage. Pour ce faire, interrogez véritablement votre vrai désir. Vous récupérerez beaucoup plus d’énergie à savoir réellement ce que vous voulez, quitte à renoncer momentanément (et il n’y a là rien de dramatique), plutôt qu’à la dépenser à bâtir des châteaux en Espagne.

> Je pose un acte
Une action en direction de votre projet, aussi minime soit-elle, symbolisera la décision d’enclencher le processus. Tout devient possible à partir de l’instant où la réalité remplace le virtuel. Ainsi, si c’est une question de budget, les chiffres seront une base fiable d’élaboration. Vous voulez créer une activité professionnelle et vous manquez d’informations ? Frappez à la porte de l’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprise) qui organise régulièrement des stages ou renseignez-vous sur le site des auto-entrepreneurs. Vous êtes décidé à arrêter de fumer et vous avez besoin d’aide, consultez un tabacologue. Quelle que soit la direction, osez dès aujourd’hui vous mettre en route. Peu importe votre rythme pourvu que vous avanciez.

> Je persévère
Le psychanalyste Jacques Lacan disait qu’il ne faut rien lâcher sur son désir. Autrement dit, ne vous laissez pas arrêter à la moindre embûche. Il se peut, par exemple, que votre entourage juge inconsidéré le fait que vous décidiez de partir travailler à l’étranger. Montrez, preuves à l’appui, que vous n’agissez pas sur un coup de tête. Dites-vous que les projets originaux sont toujours critiqués par ceux qui n’en ont pas. Préférez suivre les conseils avisés de personnes qui ont traversé avec succès ce type d’obstacle, tout en méditant cette citation d’un auteur anonyme : Les gens sans vision, sans espoir, sans rêve, sans ambition ou sans désir de vaincre feront tout pour te rabaisser à leur niveau… L’outil Internet, avec ses forums, est une excellente source de motivation. Il en est à l’identique si vous avez choisi de suivre une formation professionnelle qui vous passionne mais qui dérange alentour. Votre engagement sur la durée sera le seul argument qui fera taire les incrédules.

> J’ai de l’ambition
L’ambition a mauvaise presse, étant malheureusement trop souvent affublée d’une connotation péjorative. Pourtant, on peut être ambitieux et réussir sans pour autant écraser les autres. Témoins ces nombreux patrons, fâchés avec les études, qui ont magnifiquement concrétisé leurs projets professionnels, gravissant un à un les échelons à force de travail et de passion. Le magazine « Capital » cite – entre autres – Véronique Dugois, une vendeuse en quincaillerie devenue directrice régionale d’un grand groupe, Marc Puche, tailleur de pierre aujourd’hui cogérant d’une grande société, Éric Martin, commis de cuisine promu au rang de responsable d’une chaîne de restaurant, ou encore Franck Moisson, agent d’entretien ayant accédé au poste de chef d’établissement. Ces exemples témoignent qu’aucun projet n’est irréalisable en s’en donnant les moyens et à condition de vouloir toujours repousser ses limites.

En résumé
Concrétiser son projet, c’est avant tout se faire confiance et aller au bout de ses rêves en les confrontant à la réalité. Il se peut que l’objectif final ne soit pas entièrement conforme à ce qui était imaginé au départ. Mais, comme le dit la sagesse populaire, « mieux vaut avoir des remords que des regrets ».

 

D'autres " Bonnes résolutions "...


 Mentions légales  Signesetsens.com ©


 
jeu-test-bilan-psychologie-quizz-tirage astuces-pratiques-pour-maison-habitat-serein