Mes bonnes résolutions...

Je me mets à l’aviron indoor !

Je me mets à l’aviron indoor !

 

L’aviron indoor (à l’intérieur) constitue une excellente alternative, quand la météo joue des tours, pour les fanas de sport d’endurance désireux de mobiliser toute leur musculature. Ce rameur sans rames ni bateau, est un appareil qui convient à tous, quels que soit l’âge, le gabarit ou la condition physique. Ça vous tente ?

> Je choisis mon appareil

Le rameur fait partie des appareils de fitness disponibles dans toutes les salles de musculation. Cependant, si vous désirez faire l’économie d’un abonnement, sachez que son prix varie de 300 à 1500 euros. Cette différence se justifie au niveau du confort du mécanisme de résistance (à huile, à air, à eau ou magnétique). Le mieux est d’en essayer plusieurs en fonction de votre budget mais vous pouvez aussi opter pour un rameur d’occasion ou en louer un. Choisissez la longueur en fonction de votre taille, sachant que si vous mesurez plus d’1,70 m, elle doit être de 2 mètres pour une bonne position des jambes.

> Je décompose le mouvement

Pour un maximum d’efficacité, surtout si vous n’êtes pas accompagné par un coach, il est nécessaire d’acquérir le geste juste. Pour bien ramer, le mouvement se décompose selon 4 phases : la position de départ, le basculement, la récupération et la propulsion. La cadence doit être fluide et régulière : un temps d’effort et deux temps de récupération.

> Je progresse à mon rythme

Selon Bertrand Vecten, médaillé d’argent en aviron, l’entraînement idéal pour un débutant est de 15 minutes un jour sur deux, en ajoutant 5 minutes au fil des semaines, l’objectif étant d’atteindre 2 à 3 séances hebdomadaires de 30 minutes au bout de 3 mois. Cependant, comme pour toute activité sportive, soyez à l’écoute de vos possibilités et n’allez pas jusqu’à l’épuisement. Chacun possède son propre tempo. Un + : vous pouvez disposer de carnets d’entraînement en ligne.

> Je lis soigneusement mon cadran

Le rameur dispose d’un cadran sur lequel s’affichent 4 informations essentielles pour bien profiter de l’exercice : le SPM (stroke per minute) indique le mouvement périodique de « rame ». L’intensité en m/s permet de se rendre compte de sa progression au fur et à mesure de sa pratique. Les watts chiffrent la puissance générée à chaque mesure et sont intéressants à connaître en cas de prescription médicale. Enfin, les calories/heure donnent des informations précieuses si vous pratiquez dans l’objectif de perdre du poids.

> Je régule mon entraînement

L’aviron indoor s’adapte à de multiples enjeux personnels : être en forme, affiner sa silhouette, évacuer le stress… Une sage précaution consiste malgré tout à vous munir d’une montre cardio-fréquencemètre de manière à contrôler et à réguler votre entraînement, en évitant ‒ encore une fois ‒ d’aller au-delà de vos limites et de forcer inutilement.

En résumé

Une séance de rameur indoor fait travailler, sans aucun choc ni impact, les bras, les épaules, les abdos, les dorsaux, les cuisses. Que ce soit chez vous ou dans une salle de sport, ses bénéfices santé sont communs à toutes les activités d’endurance (prévention des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, du diabète). Convaincu ? Il ne vous reste donc plus qu’à essayer !

 

D'autres " Bonnes résolutions "...

 

 Mentions légales  Signesetsens.com ©


 
jeu-test-bilan-psychologie-quizz-tirage astuces-pratiques-pour-maison-habitat-serein