La psycho
      dans Signes & sens

      Ces héros
      qui compensent nos faiblesses !

      Ces héros qui compensent nos faiblesses !

      Conçus et développés depuis la fin des années trente aux États-Unis par des auteurs de bandes dessinées, des super héros tels Superman ou Batman ont interpellé plusieurs générations. De leurs précurseurs, comme Zorro ou Tarzan, ils ont gardé le caractère justicier et l'ont exacerbé. Les moyens, mis à disposition par les nouvelles technologies cinématographiques, les autorisent à revenir en force par le biais du grand écran.

      Plutôt aseptisés et orientés vers un jeune public au départ, les super héros modernes ont évolué, dans les B. D., elles-mêmes influencées par les facteurs sociologiques : ceux-ci endossent des traits de caractères de plus en plus faillibles, tout en exprimant une violence et une désillusion proche du dégoût de la vie. Luttant contre leurs ennemis, super méchants, ils paraissent polariser les désordres sociétaux. Seuls et hors la loi, bien qu'ils défendent la leur, ils n'ont pas l'air « armés » pour une vie sociale et affective équilibrée. Ils ressassent leurs traumas, rationalisant de fait leurs actes compulsifs, ressemblant même parfois de manière frappante aux délinquants qu'ils poursuivent. Duplicité oblige, il s'agit souvent de préserver les apparences le jour, pour mieux voler la nuit. Double face d'un complexe, le super héros actuel pourrait alors être le prototype d'une sorte de citadin moderne qui, coupé de ses racines groupales, compenserait fantasmatiquement la nuit ses sentiments d'incapacités diurnes, dans des sociétés prônant le culte de l'individu roi.

      Le culte de la loi du Talion


      Les genèses des histoires de ces vaillants guerriers se ressemblent. Des mutations génétiques accidentelles, le plus souvent liées à la rencontre d'un agent radioactif ou toxique, amènent le héros à hériter de pouvoirs ; c'est le cas de Spiderman, Dardevil ou encore Hulk ; l'intégrité perdue étant compensée par des facultés surhumaines, il exploitera alors ses nouveaux attributs pour réparer son histoire. L'accident traumatique irréparable qu'a souvent rencontré le héros est la perte d'un membre familial tutélaire, du fait d'un délinquant, ce qui justifiera tout au long des scenarii sa soif de justice. Le culte de la loi du Talion n'est ici jamais très loin. D'autres fois, le manque familial peut être lié à l'abandon d'une planète – Superman –, ou au rejet provoqué par la mutation – X Men –. La solitude est donc de mise, quand bien même le héros possède la vie de château – Batman –. Déracinés et étrangers à une partie d'eux-mêmes, soit leurs parties humaines, sociales et affectives, les guerriers masqués combattent alors compulsivement le crime, obsédés par le désir de punir. S'ils protègent parfois la planète, prenant alors visages de sauveur, ils s'apparentent le plus souvent aux bandits qu'ils pourchassent, régnant sur leurs villes, leurs quartiers, tels les caïds locaux. L'identification à l'agresseur est d'autant plus flagrante quand ils sont eux-mêmes peu appréciés par la justice légale et humaine, qui ne prise pas toujours la substitution à laquelle se prêtent les vengeurs volants. La tendance du super héros à faire la loi laisse, il est vrai, présager une espèce d'identification à un ange divin, venu sur terre pour éliminer le mal. Il paraît néanmoins probable que le super pouvoir dévoile un sentiment d'infériorité à hauteur égale de la puissance convoitée. L'esthétique tribale des masques et les capes laissent de leurs côtés supposer que la bataille ne date pas d'aujourd'hui. Chausses, collants, bandeaux et diadèmes soulignent, semble-t-il, l'aspect narcissique des personnages, mis en valeur par des fuseaux moulants, tout en jetant un soupçon d'anachronisme, en vue du monde technologique dans lequel ils évoluent. Mais que signifient alors ces accoutrements?

      Le sentiment de culpabilité


      Dans son « Don Juan », le psychanalyste autrichien Otto Rank a mis en exergue, à travers les figures du héros/maître et de son double/valet, l'illustration du conflit entre narcissisme et interdits. L'insupportable sentiment de culpabilité serait alors projeté sur un autre – Sganarelle, Leporello –, prenant une forme de plus en plus insistante, jusqu'à en devenir une statue vengeresse – le commandeur –. Là où Don Juan cherche à s'assurer de son immortalité, le personnage qui donnera jour au justicier semble plutôt projeter, sur le double devenu héroïque, ses désirs de puissance. La situation fondée sur un maître, son valet et la statue de pierre furieuse n'est pas fondamentalement transformée dans les histoires de super héros. C'est plutôt le point de vue central qui en est déplacé. Il en est ainsi du regard du valet – le héros sans ses pouvoirs – qui prime dans les récits de justiciers accompagnant, dans une certaine mesure, la vision du spectateur souvent insatisfait d'une vie imparfaite.

      Le mythe de Cygès face aux conventions


      Le rôle du masque et de ses atouts a depuis longtemps été abordé. Platon évoque déjà, à travers le mythe de Cygès, l'hypothèse d'un anneau qui procurerait à son détenteur le don d'invisibilité. Cette image permet au philosophe de s'interroger sur la problématique de la morale et des conventions : l'homme, en possession de moyens qui lui permettraient de s'abstraire de sa condition limitée, conserverait-il une conduite vertueuse, d'autant que le super méchant existe peut-être ? Pour exemple, l'information donnée d'un pays lointain où seraient détenus et torturés dans des camps, enfants, femmes et hommes : l'expérimentation de produits chimiques et bactériologiques y serait faite sur des sujets humains... Cela ne semble pas véritablement chagriner la communauté internationale, peut-être plus soucieuse de défendre ailleurs ses intérêts. Le super pouvoir existe aussi, via les armes atomiques. L'individu seul n'y peut rien... De fait, le super héros, capable d'assurer un idéal de justice et de compenser fantasmatiquement nos faiblesses, ne nous permet-il pas alors réellement de supporter une société ambivalente et de continuer à vivre dans le monde tel qu'il est ?

       

      Camille Farenck

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



       
       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©