Le développement personnel
      dans Signes & sens

      7 façons
      de devenir créatif

      7 façons de devenir créatif
      ©iStock

      Tout le monde, ou presque, rêve d’une vie gérée par l’imagination et la surprise. Par la créativité ! D’une vie débarrassée des habitudes emprisonnantes, des carcans et des contraintes. D’une vie où tout serait émerveillement, jaillissement, nouveauté, expression de soi.

      Cela existe ! Mais la source de cette créativité ne se trouve pas dans les évènements extérieurs. Elle est cachée en soi. Il ne faut pas croire que la créativité est réservée à quelques grands artistes, isolés sur les sommets du talent. Il ne faut pas croire que l’expression artistique est le seul fait de l’art avec un grand A, reconnu, encensé. On peut être créatif à chaque instant, dans son travail, dans sa vie amoureuse, dans son activité de parent, dans ses amitiés et ses loisirs… La créativité, c’est une façon d’être au monde. C’est une grâce. Mais cette grâce se découvre, s’acquiert, se travaille, s’entretient.

      Créativité et recettes


      En fait, nous sommes tous créatifs à certains moments, sans le savoir. Nous improvisons. Donc, nous inventons… Qui, une nouvelle recette de cuisine ou un agencement de fleurs dans une plate-bande, qui, un brin de discours amoureux ou un rapport professionnel passionnant, qui, une réparation électrique imprévue… Dans ces moments-là, nous utilisons notre savoir dans un domaine précis et, en le dépassant, nous donnons naissance à quelque chose qui se situe au-delà de ce savoir. Quand je suis pas à pas une recette de cuisine, je fais, je produis, j’obéis. Quand je me laisse aller à remplacer un ingrédient par un autre, à ajouter une épice ou à changer de mode de cuisson, j’improvise, j’invente. Je suis créative. Certes, dans le second cas la recette risque d’être ratée. Je ne sais pas exactement quel va être le résultat de mon audace. Mais j’ose et cela me fait plaisir. La joie que je ressens se situe déjà dans l’acte lui-même. Le résultat vient de surcroît
      Si la recette est réussie, tant mieux. La joie de partager ma création, de me régaler et de voir les autres apprécier mon plat s’ajoute à la première. C’est un « empilement » de satisfaction et de bonheur. Et si la recette n’est pas parfaitement réussie, ce n’est pas très grave. Cela me donne l’occasion de peaufiner ma création la fois suivante, de corriger ce qui ne va pas, d’inventer à nouveau… Et quand bien même serait-elle tout à fait ratée, que ce serait encore une occasion de rire ! Voilà ce que devient un acte simple et quotidien comme la cuisine lorsqu’on le vit de manière créative. Une source de joie, d’expression et de renouvellement. Il peut en être de même de tous les autres secteurs de notre vie. Autrefois, cet art de vivre était réservé aux personnages hors norme qu’étaient les artistes. Soit leur talent était reconnu et ils étaient adulés, soit ils restaient dans un sombre anonymat. Au XIXème siècle, la société bourgeoise les considérait comme des ratés, des rebuts qui bafouaient les règles et la morale. Bien souvent, d’ailleurs, ils passaient leur vie dans ce rejet total, puis après leur mort, leurs oeuvres se vendaient à des millions de dollars, comme ce fut le cas pour Vincent Van Gogh. Tout a changé. Certes, il existe encore des artistes maudits qui tentent vainement durant leur vie de faire apprécier leurs oeuvres du public, de la critique et des marchands. Il y en aura probablement toujours. Mais cela n’empêche pas la créativité d’être valorisée en dehors du cadre de la création artistique. Dans l’entreprise par exemple, on demande à chacun, à son niveau, de faire preuve d’initiative, d’audace, de créativité. Celle-ci est utilisée pour la rentabilité de l’entreprise et non pour l’épanouissement de ses employés, c’est vrai. Mais le fait est là : être créatif permet à chacun de mieux trouver sa place dans la grande organisation sociale. Qu’est-ce qui nous empêche, alors, de nous laisser aller à cette créativité qui ensoleille chaque journée ? Pourquoi avons-nous parfois tant de mal à lui donner une place ? La peur constitue souvent une barrière infranchissable : peur du regard des autres, peur de l’échec… Peur aussi de voir émerger de nous des pans de notre personnalité que nous désirons garder enfouis parce qu’ils nous effrayent. Un peu comme les soi-disants monstres qui étaient cachés sous notre lit dans notre enfance, prêts à nous sauter au visage si nous osions passer un orteil hors de la couverture. Pourtant, de monstres il n’y en avait que dans notre imagination. Il est temps de laisser émerger cette part de nous-même car elle porte aussi en elle de la lumière ! Nous abritons au fond de nous un gisement de diamants où étincellent des idées neuves, des capacités inventives, des projections originales… Un tel filon demande à être exploité. D’autant que nous avons tout à y gagner. Si nous adoptons une attitude créative, nous ne serons pas immédiatement débarrassés des contraintes, comme par un coup de baguette magique. La vie en société nous impose de rentrer dans des cases. Mais la façon dont nous vivons ces contraintes en sera radicalement changée. Au lieu de subir, nous pourrons inventer, jouer… Au lieu de peindre notre quotidien en gris, nous pourrons l’illuminer de couleurs. Devenir créatif, c’est finalement se laisser porter par le flot de la vie au lieu de vouloir le diriger. Cela ne signifie pas qu’il faille tout lâcher pour devenir totalement passif. Mais au lieu de résister au courant, nous pouvons nager avec lui, dans la confiance.

      Les outils qui aident à devenir créatif


      Je ne confonds plus talent, beauté et créativité
      Nous avons tendance à brimer notre créativité parce que nous pensons au résultat : est-ce que ce sera assez beau ? Est-ce que j’ai le talent nécessaire ? En nous posant de telles questions, nous renonçons déjà. La créativité est un mouvement de la vie, un jaillissement. L’essentiel est de la vivre. Le résultat constitue une seconde étape. Il n’a de sens que s’il permet de relancer le processus créatif en alimentant le désir.
      • J’affronte mes peurs…
      Ce sont nos peurs qui nous barrent le chemin de la créativité. Nos peurs d’enfant mal jugé par le regard de nos parents. Nos peurs d’adolescent dépassé par les enjeux de la vie. Nos peurs d’adulte assailli par les responsabilités… Ce sont autant de barrières dressées devant nous qui nous empêchent d’avancer. Ces frayeurs nous ligotent. Pour les dépasser, il faut les regarder en face en se demandant d’où elles viennent, quels montres les nourrissent et surtout à quoi elles nous servent.
      • Je cultive mon imagination sans relâche
      Tous les enfants sont dotés d’une imagination sans borne. Ils fabriquent une histoire entière avec quelques bouts de chiffon et quelques bâtons. Ils sont immédiatement princes, sorciers, fées… En devenant adultes, nous avons perdu une part de cette faculté. Il est temps de préserver et d’entretenir ce qu’il en reste. Jalousement. Pour cela, il faut se laisser aller à inventer: des histoires, des plats, des vêtements, des formes… De préférence des choses inutiles d’ailleurs, pour qu’il n’y ait pas d’interférence entre l’imaginaire et l’utile.
      • J’ouvre grand la porte à mes émotions
      Notre monde émotionnel est d’une infinie richesse. Or, parfois, nous muselons ces émotions pour ne pas nous montrer trop vulnérables, trop sensibles, trop exubérants. Voire carrément dans l’illusion qu’ainsi, nous ne souffrirons pas. Nous devrions au contraire leur ouvrir grand les portes de notre être. Ce sont les émotions qui nous animent et nous font décoller le nez du quotidien. Ce sont elles qui nourrissent nos désirs profonds et nos talents. Notre créativité…
      • Je crée sans le savoir plusieurs fois par jour…
      Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose… Nous créons tous, plusieurs fois par jour, presque par inadvertance. Nous trouvons une solution imprévue à un problème. Nous avons le mot juste pour remonter le moral d’un ami. Nous préparons un repas délicieux à l’improviste pour des visiteurs de passage… Dans ces moments-là, nous faisons preuve de créativité, même si nous n’en avons pas conscience. Il suffit d’élargir cette capacité en l’adaptant à d’autres secteurs de notre vie.
      • Je fais du neuf avec du vieux…
      Quoi de plus créatif que le recyclage ? Il faut de l’imagination, des idées et de l’habileté pour fabriquer des choses nouvelles avec des objets anciens. On peut se laisser aller au gré de ses envies : fabriquer des lampes avec des objets insolites chinés dans les brocantes, préparer un repas savoureux en accommodant des restes de la veille, inventer une robe d’été avec des foulards et des écharpes noués, transformer une plante verte en objet de décoration en y suspendant des guirlandes de fleurs fraîches…
      • J’oublie, un instant, la valeur de l’argent…
      Notre créativité n’est pas une valeur marchande ; elle n’a pas à être adaptée à des besoins commerciaux. Certes, certaines inventions sont devenues de grandes entreprises industrielles, comme l’automobile ou le cinéma. Mais au moment où Monsieur Lumière a créé ses premières images animées, il n’était pas mu par un souci de marché ! Il était poussé par une passion et un désir. Alors, donnons libre cours à nos passions, à nos désirs et oublions un instant d’être raisonnables et calculateurs…

       

      Marie Borrel*

      *Pour en savoir plus, lire :
      "81 façons de devenir créatif"
      Guy Trédaniel Éditeur

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



      Newsletter Signes & sens

       

       

       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©