Le développement personnel
      dans Signes & sens

      Les 7 façons de se réconcilier
      avec son corps

      Les 7 façons de se réconcilier avec son corps
      ©iStock

      C’est en lui que nous sommes venus au monde et nous ne le quitterons qu’en poussant notre dernier soupir. Notre corps nous accompagne partout, toujours, supporte nos erreurs et nos faiblesses, endure les tourments que nous lui faisons subir… Il se révolte bien de temps en temps, en s’offrant le luxe d’un malaise ou d’une douleur, mais il est toujours fidèle au poste.

      Nous entretenons généralement des relations plutôt conflictuelles avec notre corps. Certains le gavent de sucreries pour le priver de la moindre nourriture pendant les jours qui suivent. D’autres l’entraînent brutalement dans des activités physiques déraisonnables après des semaines de totale inertie… Quand nous ne tombons pas carrément dans des conduites pathologiques (boulimie, anorexie…) qui accentuent encore les dommages qu’il subit. Bref : nous le traitons comme un ennemi, alors qu’il est notre premier allié ! Nous devrions le bichonner avec amour, sans excès ni carences, et lui donner ce qu’il y a de meilleur parce qu’il le mérite. Nous pourrions ainsi profiter au maximum de toutes les sensations qu’il nous offre, des innombrables expériences qu’il nous permet de vivre. Car sans lui nous ne serions rien. Nous ne serions pas ! Nos relations avec notre corps se nouent dès la petite enfance, orchestrés par le regard parental. Le nouveau-né perçoit le monde à travers ses sensations physiques : la chaleur, le froid, la faim, la soif, la douceur des caresses, le son de la voix maternelle… C’est son outil absolu de relation à l’extérieur. Au cours des mois suivants, le petit enfant évolue, prend conscience de son emprise sur son milieu. Très vite, il sait qu’il existe, qu’il est un être appelé à devenir autonome. Il pense ! Et il prend peu à peu ses distances avec ce corps. Jusque-là, tout est normal. Mais si ses parents le regardent comme un être pas assez beau ou adroit pour les satisfaire, l’enfant apprendra à ses dépens que son corps est… insatisfaisant ! Il s’en détachera de plus en plus, fera taire les sensations physiques, parfois jusqu’à voir dans ce corps un objet difforme alors même qu’il ne l’est pas. L’adulte qu’il deviendra pourra l’accuser de tous ses maux, cherchant à le transformer à tout prix pour évacuer ses problèmes. C’est ainsi que certaines personnes accumulent les interventions de chirurgie esthétique à la recherche d’un corps rêvé qui changerait, d’un coup de baguette magique, tous leurs défauts en qualités, toutes leurs souffrances en joies. Une telle démarche est illusoire, bien sûr. Mieux vaut tenter une simple réconciliation avec cette partie de nous-même qui nous relie aux autres !

      Les outils qui aident à se réconcilier avec son corps


      • Je me regarde dans un miroir sans me faire de reproches
      Pour se réconcilier avec son corps, il faut d’abord essayer de le voir vraiment, comme il est, avec ses défauts et ses qualités, sans a priori.
      • Je prends conscience que j’habite mon corps
      Ce n’est pas un objet inerte, réductible à ses seuls défauts et qualités. C’est une maison que nous faisons vivre en l’animant de l’intérieur. À travers nos traits proprement dits, il exprime ce que nous sommes intérieurement. À condition, bien sûr, que nous le laissions faire !
      • Je m’entraîne à entendre les messages que mon corps m’envoie
      Il est parfois difficile de distinguer le faux du vrai, de percevoir les désirs qui émanent vraiment de lui et les pulsions que nous lui infligeons pour le punir. Il suffit parfois de ménager un temps entre l’émergence du désir et sa satisfaction pour mieux en cerner la teneur. Dans tous les cas, il faut de la patience et de la lucidité.
      • J’apprends à vêtir mon corps comme il le mérite
      Lorsqu’on a appris à ne plus rêver son corps, on peut enfin sereinement le mettre en valeur comme il est, tant par la façon dont on l’habite que par les vêtements dont on le pare.
      • Je dis « non » à la dictature de la beauté !
      Pourquoi faudrait-il être beau à tout prix, en se conformant à un modèle unique ? N’y a-t-il pas des êtres qui arrivent à coller si bien avec leur image qu’on les trouve beaux alors qu’ils ont au moins autant de défauts que chacun d’entre nous? Nous pouvons revendiquer d’être beaux à notre façon, en vivant en bonne harmonie avec nous-même, corps et âme.
      • Je prends conscience que mon visage est unique, même s’il est porteur de ressemblances familiales
      Dans l’idéal, nos ressemblances devraient nous permettre de nous inscrire dans une lignée, tout en devenant vraiment soi, différents des générations précédentes, uniques. Si nous en avons été empêchés dans notre enfance, il ne nous reste plus qu’à faire le travail à l’âge adulte !
      • Je regarde le temps qui s’inscrit sur mon visage et je mesure tout ce que ces années m’ont apporté
      Notre visage ne commence pas à vieillir avec les premières rides. Il est porteur du temps qui passe depuis notre plus jeune âge. Et ce temps charrie avec lui toutes nos expériences, tout ce qui a enrichi notre être jour après jour. Nous pouvons donc le respecter. Mieux : nous devrions le considérer avec tendresse et gratitude.



      Marie Borrel*

      *Pour en savoir plus, lire :
      " 81 façons de se réconcilier avec son corps "
      Éditions Guy Trédaniel

       

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



      Newsletter Signes & sens

       

       

       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©