Mes bonnes résolutions...

Je me concentre sur le succès
pour attirer le succès !

Je me concentre sur le succès pour attirer le succès !
©iStock  


L’esprit peut faire des miracles. Les spécialistes de Pensée positive l’affirment et leurs adeptes le confirment. Le docteur Joseph Murphy, auteur de « Comment attirer l’argent », avait déjà ouvert la voie, en son temps, au succès. Aujourd’hui, la Loi d’attraction est de plus en plus reconnue comme étant une loi cosmique universelle. Il suffit simplement de la pratiquer dans le bon sens…

> J’ai droit à l’abondance

Notre civilisation judéo-chrétienne, avec le pouvoir temporel de l’institution ecclésiale, a malheureusement mal véhiculé la notion d’abondance. Elle a fait croire au « bas peuple », en utilisant des versets de la Bible sortis de leur contexte, que bonheur était synonyme de pauvreté. Joseph Murphy, spiritualiste américain, a heureusement remis la vérité à sa juste place en affirmant que la richesse n’est en aucun cas un péché et que tout un chacun y a droit ! Commencez ainsi par vous persuader que le succès n’est pas réservé à une élite mais qu’il vous est destiné à vous aussi.

> J’utilise la Loi d’attraction

Joseph Murphy a écrit que la conscience de la santé produit la santé, la conscience de la richesse produit la richesse… Autrement dit, ce qui s’élabore dans le psychisme se manifeste à l’extérieur. La Loi d’attraction fonctionne à l’identique, ce qui conduit à l’utiliser de façon optimiste.

> Je ne crée pas de conflit mental
Émile Coué, avec sa formule Tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux, avait compris l’intérêt de ne pas créer de conflit mental. Ainsi, affirmer Je suis en bonne santé si le conscient ne le croit pas aboutirait à un rejet du subconscient. La phrase de Coué est construite de telle façon que la réalité s’accorde avec l’autosuggestion. Murphy propose de la même manière de ne pas répéter Je suis riche, je suis prospère mais plutôt De jour et de nuit je m’enrichis dans toutes mes entreprises. Cette subtilité langagière déclenche une dynamique évolutive.

> Je me concentre sur l’idée de succès
La nature est prodigue à l’excès assurent les penseurs positifs. Si vous marchandez avec la vie pour quelques sous par jour, l’Univers vous traitera de même, dit encore Murphy. Aussi, pensez en terme de succès au sens large, à l’idée même de succès. Imprégnez votre subconscient de toutes les images optimistes que ce mot déclenche. Découpez des photos de vos objectifs dans des catalogues, des magazines et affichez-les en bonne place.

> Je pratique en état de relaxation
Allongez-vous sur votre lit ou asseyez-vous confortablement dans un fauteuil. Détendez vos jambes, vos pieds, vos mains, vos bras, votre thorax. Sentez cette détente qui s’installe dans tout votre corps. Prenez maintenant conscience de votre respiration. Votre ventre se gonfle à l’inspiration et s’abaisse à l’expiration. Dans cet état de relaxation, visualisez en détail une situation où attendre le succès est présent. Répétez cette opération avant de vous endormir le soir. C’est le moment où le subconscient est le plus réceptif.

En résumé
« Changez de regard et vous changez de monde », lance John Edward Tang dans son petit opuscule « Plus de vie dans votre vie ». Désormais, chaque fois que l’idée d’échec vous vient à l’esprit, remplacez-la par son opposé. La technique n’est nullement une invention du XXIème siècle. Elle était déjà présente dans les Sutras de Patanjali, un écrit sanskrit datant de l’antiquité et traitant du Yoga. Elle est simplement remise au goût du jour pour en finir avec nos actes manqués…



Signes et sens Média



 Mentions légales  Signesetsens.com ©


 
jeu-test-bilan-psychologie-quizz-tirage astuces-pratiques-pour-maison-habitat-serein