Mes bonnes résolutions...

Je ne fais plus de mon animal
de compagnie un enfant gâté !

Je ne fais plus de mon animal de compagnie un enfant gâté !
©iStock  


Bien s’occuper de son animal de compagnie, aussi merveilleux soit-il, nécessite le respect de certaines règles. Il n’est pas question qu’il développe des comportements similaires à celui d’un enfant gâté. Ces quelques conseils visent à restaurer une communication harmonieuse entre vous et lui…

> Je remets les choses à leur place

Pour que votre animal vous apporte le meilleur de lui-même, n’entretenez pas la confusion anthropomorphique qui consiste à penser qu’il est une copie de l’Homme. Acceptez qu’il reste à sa place dans la hiérarchie du monde du vivant : aussi rassurant et intelligent soit-il, il se différencie radicalement de l’être humain en tant qu’il ne parle pas. Aimez et protégez votre chien ou votre chat du mieux que vous pouvez mais évitez l’excès assurément pathologique qui consisterait à le préférer au genre humain auquel vous appartenez.

> Je ne cède pas au chantage à la nourriture
Chats et chiens peuvent tout à fait bouder une nourriture et en préférer une autre. Aussi ne diversifiez pas trop ce que vous mettez dans sa gamelle. N’ayez crainte, votre animal ne vous retirera pas son amour pour si peu. L’important est que ses besoins physiologiques soient pris en compte. Faites l’expérience suivante : proposez-lui son repas à heure fixe, repas dont il pourra bénéficier pendant une demi-heure. S’il n’y touche pas pendant ce laps de temps, retirez-lui. Votre ami quadrupède ne se laissera jamais mourir de faim et lorsqu’il comprendra qu’il n’y a aucune autre alternative, son instinct de survie reprendra le dessus.

> J'ai la situation en main
Votre chien fait de l’opposition systématique en ne faisant que ce qu’il veut ? Pas d’inquiétude ! Les spécialistes proposent des solutions pour avoir la situation en main : planifiez une sortie en week-end ou en vacances avec lui de manière à lui faire perdre ses repères habituels. L’objectif consiste à lui montrer qu’il est dépendant de vous et à lui poser des limites. Sur votre lieu de villégiature, définissez clairement un espace où vous ne le dérangerez pas. À la moindre transgression, renvoyez-le fermement dans ses quartiers, sans aucun état d’âme, tout en le grondant. Une fois revenu chez vous, agissez de même et réitérez l’expérience chaque fois que vous vous sentez dépassé. Votre toutou va peu à peu comprendre qu’il doit respecter votre statut d’humain autant que vous respectez son statut d’animal.

> Je n’accepte pas de voir mon mobilier détérioré
Votre mignon petit chat a la fâcheuse tendance de faire ses griffes sur votre canapé ou sur votre tapisserie ? C’est sa manière pour lui de marquer son territoire, sauf que l’appartement, c’est le vôtre aussi ! Pas question donc d’accepter ! Si vous possédez un jardin ou si vous avez la possibilité que votre chat sorte, envoyez-le, sur le champ, faire ses griffes à l’extérieur. Dans le cas contraire, vaporisez votre canapé d’essence de citronnelle (répulsif) et procurez-vous un griffoir dans une boutique spécialisée. Si rien n’y fait et que votre chat persiste, consultez votre vétérinaire pour qu’il lui coupe régulièrement les griffes.

> Je consulte un spécialiste

Aboiements intempestifs, malpropreté, attitudes destructrices, morsures, fugues, menaces sont autant de comportements qui traduisent un mal-être de votre animal et peuvent mettre votre équilibre psychique à rude épreuve. Vous vous sentez dépassé par les événements ? Consultez un comportementaliste animalier. Son savoir en matière de psychologie animale vous aidera à stopper les comportements gênants et à restaurer de saines relations avec votre compagnon à quatre pattes.

En résumé
Si un « animal de compagnie » est défini comme un animal recevant la protection de l’Homme en échange de sa présence, de sa beauté, de sa jovialité, ou pour ses talents, il se révèle essentiel de ne pas en faire une idole, cas auquel les dérives ne manqueront pas d’apparaître. D’autant qu’il n’en demande pas tant, étant d’instinct beaucoup plus naturel et donc beaucoup moins complexe que son maître…

 

D'autres " Bonnes résolutions "...

 


Forums & Blogs de Signes & sens

 

Formation de comportementaliste animalier - Devenir éducateur canin/équin, félin certifié - Enseignement de la psychologie animale/humaine (éthologie canine/féline, équine) - Cursus certifiant à Nantes | Ceephao.com - Le CEEPHAO (Centre d’Études en Éthologie, Psychologie Humaine et Animale de l’Ouest/Nantes), centre de formation professionnelle référent, depuis 1997, en formation de comportementaliste animalier (comportementaliste canin/équin et félin), ainsi qu’en enseignement de la psychologie animale et psychologie humaine (éthologie canine/féline, équine), propose sur Nantes (44 - Loire-Atlantique/Pays de la Loire) une formation certifiante de comportementaliste animalier afin de devenir un éducateur canin et un coach de la relation humain/animal certifié - Ces formations de comportementaliste animalier (canin, félin, équin) et d’éducateur canin sont à la pointe des dernières évolutions en éthologie et en psychologie - Dédiées à l’amélioration de la relation Humain/Animal, ces formations certifiantes s’adressent à tous publics souhaitant se reconvertir, se perfectionner dans un métier passion (comportementaliste canin/félin et équin, éducateur canin, formation à la communication humaine/animale, coach en psychologie, praticien en gestion des émotions humaines/animales).



Mentions légales  Signesetsens.com ©


 
jeu-test-bilan-psychologie-quizz-tirage astuces-pratiques-pour-maison-habitat-serein