La parapsychologie
      dans Signes & sens

      Apparitions et maisons hantées,
      comment réagir ?

      Apparitions et maisons hantées, comment réagir ?
      ©iStock

      Chacun de nous est susceptible d'être confronté, à un moment ou à un autre, à des situations étranges, à des phénomènes qui semblent défier l'entendement, à des événements paraissant tellement impossibles qu'il devient difficile de faire encore confiance à ses sens. Que doit-on faire quand nos yeux voient des êtres qui n'existent pas, quand nos oreilles entendent des bruits sans cause apparente, quand les objets ne semblent plus obéir aux lois de la pesanteur ? Comment affronter alors ces situations qui peuvent sembler inquiétantes à certains ?

      Il n'y a encore malheureusement aucune réponse simple. Il subsiste dans ce domaine beaucoup d'incertitudes et de questionnements et nul ne peut prétendre avoir trouvé la clé du mystère. Tout au plus peut-on dispenser quelques mises en garde, élaborées par la réflexion sur des exemples vécus. Depuis un siècle, l'étude scientifique de ces sujets a permis d'accumuler des connaissances utiles pour prendre un peu de recul par rapport à ces faits incroyables et les aborder avec davantage de sérénité. Devant l'inconnu, l'étrange, l'inexpliqué, nous réagissons émotionnellement, parfois même violemment. Chacun, selon sa personnalité et son éducation, devra élaborer son propre mode d'adaptation à cet improbable, à ces failles apparemment absurdes du réel. En général, une personne équilibrée qui observe un fait étonnant essaie de trouver une explication rationnelle. Par exemple, si les ampoules électriques ne cessent d'exploser, on fera venir un électricien pour vérifier l'installation. Les causes d'anomalies sont tellement nombreuses que l'attitude la plus sage est de chercher tout d'abord à résoudre le problème de façon physique. Ce conseil semble relever du simple bon sens, pourtant il n'est pas toujours facile à appliquer ; selon le contexte et les événements qui ont précédé, il est facile de se laisser entraîner par une attraction naturelle pour le paranormal.

      Pourquoi attribuer les phénomènes aux “esprits”?


      L'Homme est un créateur de sens. Nous avons souvent besoin de nous représenter un phénomène inconnu comme résultant d'une intention, l'intention d'un être à notre image. La disparition d'un proche est difficile à concevoir pour le cerveau humain. Pour lui, une personne connue est toujours associée à un petit programme mental qui la considère comme animée, parlant, pensant, etc. Cet automatisme inconscient ne permet pas d'imaginer cette personne autrement que vivante, comme elle l'a toujours été. Lorsque l'on pense à elle, il faut quelques instants pour se rappeler qu'elle est décédée. Au sein de nos rêves nocturnes, elle est toujours présente. À un simple niveau cognitif, il subsiste un certain résidu, constitué de notre schéma mental concernant cette personne. Par ailleurs, en tant qu'humains, nous sommes habitués à attribuer des motivations aux individus que nous côtoyons. De la même façon, notre cerveau a tendance à imputer des intentions aux événements, au destin, à la providence. L'anthropologue Pascal Boyer s'est penché sur l'aspect cognitif de la formation des religions. Selon lui, lorsque nous sommes confrontés à des événements qui semblent défier les lois physiques habituelles, nous sommes enclins intuitivement à les attribuer à des êtres animés surnaturels, dotés de pouvoirs spéciaux qui leur permettraient de transgresser les lois physiques et dont les intentions ressembleraient aux nôtres. C'est pourquoi nous serions amenés à croire aux esprits, aux divinités, aux djinn...
      Souvent, dans le cas de poltergeists (de l'allemand poltern = faire du vacarme, geist = esprit, esprit bruyant, esprit frappeur), les événements sont si étranges qu'on les dirait provoqués par une force intelligente, anthropomorphique. Ceci a amené le commandant Tizané, grand enquêteur sur ces phénomènes, à postuler l'existence d'un hôte inconnu. Mais à l'inverse, ceci a également incliné les psychologues à déceler, derrière le poltergeist, l'oeuvre d'un inconscient humain. Lorsque toutes les explications normales ont échoué, on se retrouve devant un mystère. Certains individus peuvent admettre qu'il se produise des choses inexpliquées, sans s'inquiéter de n'avoir pas réponse à tout. Mais l'inconnu est, pour le plus grand nombre, intolérable car trop angoissant. Le psychiatre James Houran a élaboré un modèle cognitif de l'approche du paranormal, où il explique que le choix d'une explication paranormale réduit la peur. En effet, le plus angoissant est de ne pas parvenir à identifier la cause du trouble. Notre esprit a besoin de trouver un responsable, même si c'est une entité inquiétante. On peut alors essayer d'agir contre lui, au moyen de rituels de conjuration, par exemple. Une telle approche n'est cependant pas sans risque. En effet, tout peut alors devenir signe et conduire à des interprétations délirantes, des idées de persécution. Dans les poltergeists, les cas de blessures physiques sont extrêmement rares. En revanche, les dégâts psychologiques peuvent être importants. Il est certes plus rassurant de penser que l'on est attaqué par un mauvais esprit plutôt que d'admettre que nous hallucinons. Nous repoussons avec véhémence l'idée que nous puissions devenir fous et que nous aurions besoin de consulter un spécialiste. Mais il est des cas où ces mauvais esprits semblent obligés de commettre des actes terribles, comme étrangler un conjoint ou se jeter sous une voiture. Il est alors plus prudent de faire appel en urgence à des professionnels (psychiatre, psychothérapeute, médecin...) plutôt que de rester face à ces angoissantes obsessions, en présumant que nous serons assez forts pour vaincre ces esprits maléfiques par nous-mêmes.

      Face à la situation d'urgence


      Naguère, c'était aux prêtres que l'on pensait tout d'abord. Il est effectivement parfois souhaitable, dans des milieux à forte croyance religieuse, de faire venir un homme de foi sur les lieux – prêtre catholique, rabbin, marabout, etc. –, correspondant au contexte culturel et ethnique du groupe car il n'existe, à l'heure actuelle, aucun appareil technique susceptible d'agir efficacement contre hantises et poltergeists. Un technicien peut éventuellement vérifier, à l'aide de matériel standard, si le local n'est pas saturé d'ondes électromagnétiques, s'il y a eu des variations de température, d'hygrométrie ou tout ce qui expliquerait des bruits. Mais personne ne peut prétendre avoir inventé un appareil à chasser les fantômes, ni à capter les ondes psychiques néfastes.
      Il est toujours possible, si l'on ne craint pas les qu'en-dira-ton ou les sourires en coin, de porter plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. Dans les campagnes, il n'est pas rare que les familles portent plainte contre un voisin qu'elles suspectent d'être responsable des troubles. Si l'on n'a pas de soupçons particuliers, il est recommandé de porter plainte contre X, afin de déclencher une enquête.
      Dans les dossiers sur lesquels ils enquêtaient, les parapsychologues ont souvent découvert que des sujets simulaient les poltergeists en provoquant eux-mêmes les dégâts (en cassant des objets ou en les renversant, en lançant des pierres...). Alan Gault a relevé des fraudes dans 12 % des cas et Hans Bender dans 26 %, même dans les cas où on avait pu mettre par ailleurs en évidence des événements paranormaux. Il convient donc de rester très prudent et d'adopter une attitude nuancée : ce n'est pas parce qu'un sujet fraude ou simule qu'il s'agit obligatoirement d'un faux poltergeist.
      Est-il envisageable d'appeler des parapsychologues à la rescousse ? La réponse à cette question dépend du niveau de détresse des victimes. Si la situation n'est pas trop catastrophique, l'ambiance ne tournant pas à l'épouvante et les protagonistes n'étant pas complètement épuisés, l'appel à des parapsychologues est approprié. Si, au contraire, le niveau d'angoisse est tel qu'il faut en urgence faire cesser les phénomènes, mieux vaut faire venir immédiatement un spécialiste. Les parapsychologues sont généralement des chercheurs avertis des différents aspects de ces problèmes, avec en particulier une formation en psychologie. Ils sont donc susceptibles d'aider à faire cesser les manifestations. Il faut néanmoins préciser que le terme de parapsychologue n'est pas reconnu et qu'il n'existe pas encore de diplôme officiel. Aussi faut-il prendre garde à la façon dont on choisit l'intervenant.
      En principe, les professionnels les plus efficaces en matière de hantise, d'apparitions ou de poltergeists, sont les psychothérapeutes, dont la fonction est de traiter les conflits psychiques et relationnels. Malheureusement, à la différence des Américains, les Français restent très réticents vis-à-vis des psychothérapies. Pour eux, les psys ne soignent que les malades mentaux. Cette idée est fausse ; il n'est pas nécessaire d'être malade mental pour souffrir de conflits familiaux, de problèmes existentiels ou de difficultés relationnelles au sein d'une entreprise. Le psy peut apporter une aide précieuse, que ce soit en cas de déséquilibre passager ou de pathologie plus sérieuse. Cependant, ni les psychologues ni les psychiatres n'ont été, en général, formés au paranormal pendant leurs études. Ceux qui ont acquis une compétence en ce domaine l'ont fait de manière personnelle, par leur expérience.
      Le poltergeist se centre dans la majorité des cas sur un individu, souvent un adolescent. Celui-ci peut souffrir de graves conflits internes, sans que sa famille s'en soit réellement aperçue. Son énergie émotionnelle et affective, n'ayant pas trouvé d'autres moyens de s'exprimer, se dissipera sous formes de poltergeist. Du moins, c'est l'hypothèse actuelle des parapsychologues : le poltergeist est considéré comme un symptôme, un signe qui révèle une maladie, de la même façon qu'une paralysie pourra correspondre à une forme d'hystérie, ou un ulcère à un malaise psychosomatique. En outre, le poltergeist provoquera des troubles psychologiques au sein de la famille. Le psychothérapeute, en aidant à repérer et à faire émerger de l'inconscient les conflits familiaux, permettra à chacun de retrouver son équilibre. Les améliorations au sein de l'ambiance familiale font ainsi souvent cesser les phénomènes perturbateurs...

       

      Pascale Catala*

      *Pour en savoir plus, lire :
      “ Apparitions et maisons hantées, réalité inquiétante ou fantasme ? ”,
      Éditions Presses du Châtelet

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



       

      Les  spécialistes de la parapsychologie, voyance, ésotérisme...


       

       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©