La parapsychologie
      dans Signes & sens

      Zoom sur les grands noms
      de l’ésotérisme

      Zoom sur les grands noms de l’ésotérisme
      ©iStock

      En grec, « ésôterikos » renvoie au terme « esôteros » signifiant « intérieur ». C’est sans doute pour cette raison que l’ésotérisme ne s’arrête pas aux apparences des manifestations mais invite à en étudier leur quintessence profonde. Ainsi, les grands enseignants de l’Humanité prodiguaient à leurs disciples les plus proches une initiation ésotérique secrète qu’ils ne pouvaient encore divulguer au plus grand nombre.

      Édouard Schuré, proche de l’ésotériste Rudolf Steiner, dans son ouvrage « Les grands initiés » (1917), évoque d’éminents personnages fondateurs qui, parallèlement à un enseignement accessible, délivraient également – à ceux qui voulaient bien l’entendre –, un savoir plus intime :
      – Rama, roi indien, mythique ou véritable, ayant vécu 2 000 ans avant notre ère et dont les exploits sont relatés dans le « Ramayana »
      – Krishna, 8ème avatar du Dieu Vishnou, transmettant à son ami Arjuna l’enseignement de la « Bhagavad Gita »
      – Hermès, messager des Dieux grecs, prenant le nom de Mercure dans le panthéon romain
      – Moïse, fondateur de la religion juive et détenteur d’une transmission orale, longtemps réservée aux initiés, qu’on appelle « La Kaballe »
      – Orphée, à l’origine d’un mouvement spirituel nommé l’orphisme
      – Pythagore, philosophe, mathématicien et maître d’une communauté spirituelle
      – Platon, disciple de Socrate
      – Jésus, à l’origine de la religion chrétienne sur laquelle est fondé le monde occidental actuel.
      Au cours des XIXème et XXème siècles, des ésotéristes émérites ont également marqué les consciences en quête de sens…

      Helena Blavasky (1831-1891)


      Femme de caractère, celle que l’on appelle Madame Blavasky est une grande voyageuse. En 21 ans, elle rencontre des chamans en Mongolie, des lamas du Caucase et du Tibet, des yogis en Inde, des spirites en Russie, des sages amérindiens. En Égypte, elle fonde une communauté selon les principes de l’occultiste Allan Kardec. Mais c’est le 17 novembre 1875, à New York, qu’Helena fonde la fameuse « Société théosophique ». Trois principes éthiques et fédérateurs régissent cette organisation : former une fraternité universelle sans distinction de race, de couleur ou de croyance, encourager l’étude comparée des religions, sciences et philosophies, faire l’investigation des pouvoirs psychiques et spirituels latents dans l’Homme. La société théosophique, très avant-gardiste, est à l’origine de l’œuvre de l’UNESCO dans son désir de rapprocher et de faire connaître les cultures orientales et occidentales. Elle jette aussi les bases d’une psychologie transpersonnelle avant l’heure, s’intéressant notamment à la perspective logique du principe de la réincarnation qui donne un sens nouveau à la mort, en tout cas différent de la doctrine de l’enfer, du purgatoire et du paradis. Helena Blavasky, de confession orthodoxe, refusait d’ailleurs les explications ou non explications religieuses de cette église depuis la mort de Yuri, un enfant de 5 ans dont elle était la tutrice. En 1877, elle écrit l’ouvrage « Isis dévoilée ». Dix ans plus tard paraît « La Doctrine secrète ». En 1890, elle reçoit la visite du futur Gandhi, alors jeune avocat, qui puise chez les théosophes la conscience de la grande profondeur de la spiritualité indienne. Helena quitte ce monde le 8 mai 1891, ayant contribué à revitaliser l’essence des traditions spirituelles anciennes d’Orient. Elle est remplacée à la présidence de la Société théosophique par Annie Besant jusqu’en 1933. Annie Besant adopte et devient la mère spirituelle d’un philosophe indien qui fera beaucoup parler de lui : Krishnamurti.

      Rudolf Steiner (1861-1925)


      Homme d’une très grande culture, c’est en 1902, lors d’une conférence à caractère ésotérique qu’il donne sur Goethe, que Rudolf Steiner devient membre de la Société théosophique, sous la présidence d’Annie Besant. Il y publie de nombreux articles et notamment une « Chronique de l’Akasha », l’Akasha étant le cinquième élément subtil de la cosmogonie védique traduit généralement par éther. Un an plus tard, il accède à la présidence de l’École ésotérique allemande. Conférencier hors pair, il est sollicité par différentes obédiences maçonniques et opte pour le Rite de Memphis-Misraïm dont il devient le dirigeant. Steiner donne également de très nombreuses conférences en Italie et transmet sa conception d’un ésotérisme appliqué en prise avec le réel, s’éloignant peu à peu de celle d’Annie Besant, qui voulait faire de Krishnamurti une divinité incarnée. En 1912, il fonde « La Société anthroposophique ». C’est le début d’un immense travail portant sur des domaines aussi variés que la pédagogie (les écoles Steiner existent partout en Europe), la biodynamie (il est le précurseur de l’agriculture biologique), la médecine (les produits anthroposophiques sont aujourd’hui en vente dans les pharmacies). Son ouvrage-clé « La philosophie de la liberté », parmi une somme considérable de livres, se veut être un pont ésotérique, toujours novateur et dépourvu de dogmes, entre l’intuition spirituelle et la science matérielle. À l’affirmation Chacun doit choisir son héros auquel il doit se conformer jusqu’aux chemins de l’Olympe, Rudolf Steiner répond : Cela ne vaut plus rien pour nous. Nous ne voulons plus croire, nous voulons savoir…

      Omraam Mikhaël Aïvanhov (1900-1986)


      Né en Macédoine, cet ésotériste d’origine bulgare fut le disciple du maître spirituel Peter Deunov, qui l’envoie en France afin de préserver son enseignement face à la menace communiste. Il apprend le français en quelques mois et donne sa première conférence à Paris en 1938. En 1946, il publie « Amour, Sagesse, Vérité », préfacé par Lanza Del Vasto, créateur des communautés de l’Arche sur le modèle des ashrams de Gandhi. En 1959, Omraam part pour l’Himalaya. En Inde, il rencontre Mâ Ananda Moyî (1896-1982) et différents Sages dont Neem Karoli Baba qui fait sur lui une très forte impression. En 1960, il rentre en France et donne plus de 5000 conférences ayant trait à un ésotérisme accessible à tous et empreint d’une grande sagesse pratique. Il crée la « Fraternité Blanche Universelle » en lien avec l’idée chère à Helena Blavasky près d’un siècle plus tôt. Il parle d’initiation en tant que travail sur soi-même, introduit la notion de karma, manie avec maestria le langage des symboles. Il associe le soleil à la pratique méditative en invitant ses disciples à assister à son lever chaque matin. Il adapte l’enseignement du yoga à la sensibilité européenne, tout en ne la coupant pas de l’enseignement du Christ. Il explique les Écriture bibliques à la lumière de la sagesse orientale, réconciliant des milliers de sujets avec leur propre tradition. Omraam Mikhaël Aïvanhov quitte son corps au Bonfin, près de Fréjus, en 1986, le jour de Noël…

       

      Youssef Mansouri

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



       

      Les  spécialistes de la parapsychologie, voyance, ésotérisme...



       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©