La psycho
      dans Signes & sens

      Le lâcher-prise, un jeu d’enfant !

      Le lâcher prise, un jeu d’enfant !
      ©iStock

      S’éveiller le matin, frais et dispo, avec le sentiment d’avoir “ dormi comme un bébé ” tant notre sommeil nous a semblé paisible, est certainement la preuve que nous savons lâcher prise inconsciemment. Et que c’est donc possible consciemment !

      Ainsi, retrouver le petit enfant à l’intérieur de nous, celui qui jouait avec confiance, peut nous aider à passer des obstacles qui nous paraissaient infranchissables. C’est paradoxal et pourtant ! Les moyens de ces retrouvailles sont multiples et variés. Cela peut aller d’un travail sur soi à une toute autre pratique, qu’elle soit artistique, sportive, professionnelle, à condition qu’elle corresponde vraiment à ce que nous désirons. Les fausses attitudes dictées par la crainte sont évidemment à abandonner.

      La peur de se lâcher


      Combien de fois, raconte Nathalie, aurais-je voulu donner mon point de vue, en réunion. Ou même taper du poing sur la table pour dire ma désapprobation à mon supérieur hiérarchique qui me semblait proférer des choses en contradiction avec ce que je pensais profondément. Mais je n’ai jamais rien lâché de peur d’être montrée du doigt… Il faut vraiment que la coupe déborde pour que l’on s’autorise parfois à dépasser la bienséance et se montrer tel que l’on est. Pourtant, le lâcher prise est un acte libérateur. Oserions nous encore, comme le petit enfant, faire des galipettes sur le canapé sans nous soucier du qu’en dira-t-on ? Il n’est pourtant qu’à observer nos comportements lors d’une fête, d’un mariage. Nous redevenons de véritables bambins. C’est la chenille qui redémarre ou bien la danse des canards ! Quel étonnement d’apprendre que tel invité s’adonnant au jeu de la chaise est avocat au barreau d’une grande ville. Il faut bien que le corps exulte, chantait Jacques Brel. Ainsi, l’enfant trop sage, celui qui ne bouge pas une oreille, est enchaîné dans cette carapace épuisante qui consiste à faire plaisir à l’adulte, de peur de ne plus être aimé. Et, in fine, de ne pas exister. S’autonomiser constitue pour lui un obstacle difficilement franchissable tant l’angoisse est forte.

      Les blocages de l’enfance


      Pour le docteur Alexander Lowen, psychanalyste, la joie est un état d’être naturel mais beaucoup l’ont perdue à la suite de traumatismes qu’ils ont subis dans leur enfance. Refaire le chemin pour retrouver le sillon de la vie est la proposition que les psychothérapies et la psychanalyse font à quiconque veut ressentir cet état de confiance et de maturité qui va donner du sens à sa vie. Après un travail en danse-thérapie, Guillaume, 40 ans, témoigne : J’ai eu une enfance sans souci majeur. Pourtant, je sentais bien que quelque chose n’allait pas. J’étais incapable d’identifier ce mal-être qui m’empêchait d’avoir foi en moi. J’avais la sensation que quelqu’un me dictait mes conduites. Jusqu’au jour où j’ai réalisé, grâce à ma thérapie, que j’étais resté bloqué à un moment de mon passé que j’avais refoulé. Il s’agissait d’une nuit d’angoisse. J’avais neuf ans lorsque mes parents m’avait confié à une baby-sitter pour aller danser. Cette nuit-là, Nicole, cette baby-sitter, avait fait venir son petit ami à la maison. Je me souviens lui avoir crié : “ Je le dirai à papa ”. Elle, si douce jusqu’ici, m’a saisi aux épaules et secoué très fort. J’ai eu l’impression que tout s’écroulait à cette minute. Il a fallu l’aide de ma thérapeute, des années plus tard, pour me libérer des restrictions et des limitations qui découlaient de ce traumatisme...

      S’abandonner pour mieux se retrouver


      Le lâcher-prise n’est pas à considérer comme un état de passivité. Maître Eckart, le grand mystique chrétien, disait que le lâcher dont il s’agit est un “ se confier ”. Abandonner, ne serait-ce qu’un court instant, une certaine rigidité, du corps ou de l’esprit, apaise et remet en quelque sorte les pendules à l’heure. Le mot juste que nous n’osions pas dire, le geste approprié que nous n’osions pas faire, se sont imposés presque malgré nous. Il fallait que ça sorte. Il s’agit en fait de se séparer d’une attitude identifiée comme fausse rencontre. Prendre conscience de notre incapacité à tout contrôler permet d’ouvrir une porte sur la confiance en la vie. Cette confiance, nous l’avons expérimentée en tant que nouveau-né, lorsque nous nous abandonnions à notre respiration naturelle. Ainsi, lâcher le contrôle permet de souffler. Et le souffle, c’est bien la vie. Il n’est pas étonnant que les techniques de relaxation (du latin laxare : étendre, élargir) utilisent la conscience de la respiration pour retrouver un état de bien-être, préalablement perturbé par des tensions, afin de retrouver cet état de plénitude qui est là, toujours disponible. C’est de cette manière que D. W. Winnicott, pédiatre et psychanalyste britannique, s’adressant aux futures mères, leur disait : Votre bébé ne dépend pas de vous pour ce qui est de sa croissance et de son développement. Un principe vital existe chez chaque bébé, une étincelle de vie. Cette poussée vers la vie, vers la croissance et le développement, fait partie du bébé. Il s’agit d’un élément avec lequel l’enfant naît et cet élément évolue d’une manière que nous n’avons pas à comprendre. Ce médecin nous éclaire aussi sur ce processus humain singulier qui nous anime et se situe au-delà de toute rationalisation. Alors, lâchons pour un temps notre raison résonnante et laissons-nous porter, tout simplement, par le flux de la vie…

       

      Régis Garnier

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens



       
       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©