La psycho
      dans Signes & sens

      Que se passe-t-il
      sur le divan ?

      Que se passe-t-il sur le divan ?

      Principe de la psychanalyse, « la règle fondamentale » structure l'analyse en ce qu'elle permet l'émergence de la logique du discours inconscient : « L'analysé est invité à dire ce qu'il pense et ressent sans rien choisir et sans rien omettre de ce qui lui vient à l'esprit, même si cela lui paraît désagréable à communiquer, ridicule, dénué d'intérêt ou hors de propos », selon le « Vocabulaire de la Psychanalyse » de Laplanche et Pontalis. Ainsi donc, comme l'a fait ressortir Jacques Lacan, c'est dans un rapport de langage que la relation entre l'analyste et l'analysant s'instaure. Cette règle s'applique par la méthode de libres associations.

      De certaines étapes de la cure psychanalytique, on peut dire que c'est du sport ! L'analysant, en conflit avec lui-même, ne peut voir son transfert négatif et projette cette opposition sur le psychanalyste, donc à l'extérieur de lui. Il cherche à faire toucher terre à un être fantasmatique, vécu comme responsable de sa souffrance ; il n'a, à ce palier de son évolution, pas d'autre issue que cette lutte avec un adversaire fantomatique, effigie introjectée à combattre pour l'abattre, à mettre knock-out afin de s'en délivrer. Pour l'analysant, ce processus projectif a tout du combat avec son couple vainqueur-vaincu. Par sa neutralité bienveillante, incontrôlable et incontrôlé de surcroît, le psychanalyste renvoie à l'analysant le transfert négatif. L'analyste s'engage ; il n'esquive pas cette illusion de conflit à laquelle il laisse la possibilité de s'extérioriser par le dire car ainsi s'exprime le refoulé dans le discours ; c'est alors le caractère normatif de la castration posée jusqu'à son assomption. Sigmund Freud a découvert la sensibilité de son corps qu'a l'hystérique et qu'elle érogénise ; dès lors, dans la cure analytique la relation au corps ne se conçoit que du discours. Ce n'est donc pas par le soma que la psychanalyse dénoue le blocage psychique mais par le verbe libérateur. Dépossédé de son fallacieux conflit avec un autre extérieur, l'analysant se recentre sur lui-même, s'interroge. C'est parce qu'il y a eu ce leurre de lutte fantasmatique, extériorisée et renvoyée dans le transfert, que l'analysant pourra désinvestir ses conflits intérieurs. La non-réponse ou non-agir de l'analyste permet à l'analysant de pointer la béance qu'il y a, entre le faux self endossé tel un costume de théâtre, et son moi. Ainsi le prend-il à bras le corps. Bien sûr, viendront des tentatives compulsives de feinte, d'esquive, pour toujours revenir à ce scénario frayé qui fait souffrir, mais si bien connu de la viscosité de la libido, qui reste, jusqu'à ce que les transferts soient désinvestis, le nid refuge où l'on demeure fixé. Et ce sont alors des parties de ping-pong où l'analyste renvoie toujours l'analysant à lui-même, à se colleter avec ses propres ennemis intériorisés. Mais cette partie que l'analysant se livre présuppose un accord avec la règle analytique fondamentale. Le désaccord du transfert négatif n'est qu'apparent quant à l'élaboration de la cure, tout comme les résistances qui la jalonnent. Tant qu'est maintenue la relation analytique, il y a accord inconscient pour tendre à raccorder la chaîne des signifiants, quels que soient encore une fois les avatars parfois déroutants qui peuvent en marquer le déroulement de l'écheveau du fantasme et des formations de compromis. Il y faut de l'endurance jusqu'à l'accord de l'analysant avec lui-même, ayant rétabli ou conforté son corps propre, désaffectant. Telle une chrysalide, les identifications pathogènes, cheminant sur le renoncement à ses mécanismes de défense, l'analysant renarcissisé élabore la construction de son vrai self. Et c'est ainsi passer d'un C'est toi à un C'est moi en un triomphe de l'assomption de l'image du corps au miroir. S'étiolent d’ailleurs, pour enfin disparaître, les stigmates du conflit qu'il ne savait pas mais qui s'imprimaient sur son corps. Dépossédé de son illusion de conflit, l'analysant se recentre sur lui-même, s'interroge, somatisations, conversions hystériques ou toute attitude comportementale inhibée donnant à voir la souffrance psychique. Jacques Lacan disait du corps qu'il était parlant. En accord avec son soma, l'analysant libéré, par la parole, de la tyrannie de sa pathologie, le donne bien souvent à voir de façon spéculaire (et même spectaculaire) : son image se transforme. De par l'acceptation inconsciente, le moi corporel peut alors exprimer sérénité et unification.

       

      Bernadette Fanals

       

      main
      cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens




       
       

      Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


      Signes & sens Web
      Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

      Signes & sens Pratique

      Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

      Signes & sens Mémo
      Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



      Mentions légales  Signesetsens.com ©