creer-lespace-de-la-creation-artistique-magazine-art-peinture-art-et-langages-magazine

L'art s'est imposé de tout temps autour de la conviction implicite que ce moyen d'expression libère les émotions. Des réactions inattendues aux phénomènes expressifs sur le support artistique, l'inconscient - alors en lien avec la conscience - pétrit, durant une période qui lui est propre, une forme-pensée. Le psychodrame qui se joue au bout du pinceau du peintre ou au bout des doigts du sculpteur ou au bout du crayon du dessinateur ou au bout des mains du musicien, entre autres, permet le transfert. L'artiste se donne à qui veut bien l'accueillir sans qu'aucun enjeu limite désormais ce dialogue inventif...

 

Boutique Création

 

Foire aux questions Création (FAQ)

Exploiter sa créativité ?
   
Oui, nous sommes tous potentiellement créatifs ! Il n’est qu’à observer ce que nous faisons et réalisons dans une journée : Messieurs, vos plantations en attestent, Mesdames, l’inventivité de vos recettes le confirment. Et si manuellement, vous êtes des pros, n’allez surtout pas croire qu’intellectuellement, c’est là où le bât blesse. Car la main est indissociable de l’esprit. Le tout étant de localiser notre véritable désir en nous laissant guider dans les subtilités de la singularité de l’être humain : l’imagination.

L'inspiration artistique ?
   
Selon le Dictionnaire Historique de la Langue Française, le terme inspiration est issu du latin insperatio signifiant souffle, haleine. D’abord introduit dans un contexte religieux (en référence au souffle de Dieu donnant la vie à Adam), il désigne, à la fin du XIVème siècle, une idée qui vient brusquement et spontanément à quelqu’un. On associe alors l’inspiration à l’intuition. Mais c’est surtout le philosophe Michel de Montaigne qui attribue le vocable à l’art en écrivant, en 1590, qu’il s’agit du souffle créateur qui anime tous les artistes.

Le droit moral : un aspect français du droit d’auteur ?
   
Le droit moral est une spécificité française du droit d’auteur que beaucoup d’artistes étrangers nous envient. Outre le droit à la paternité (exigence de mentionner le nom du créateur dans toute divulgation médiatique), le droit moral insiste sur le respect de l’œuvre. Ainsi, une chanson, un poème, peuvent être dénaturés ou adaptés d’une manière qui ne convienne pas au message initial (coupe, montage, citation hors contexte). Ce droit est incessible, l’auteur pouvant être en mesure de l’exercer même s’il est lié par un contrat à son producteur. Il est perpétuel et ne tombe pas dans le domaine public, les héritiers ayant la possibilité de le revendiquer.

Les arcanes de la comptine « Frère Jacques » ?
   
Passée dans l’inconscient collectif, la chanson « Frère Jacques » nous vient d’un auteur anonyme du XVIème siècle. Elle est empruntée au répertoire traditionnel du clavecin, sa mélodie suggérant un air de carillon. Les paroles (Dormez-vous ?) suggèrent gentiment la paresse du moine qui a des difficultés à se lever très tôt pour sonner les matines, expression désignant un office religieux. Le prénom Jacques évoque l’ordre des Jacobins qui édifia un couvent près de l’église Saint-Jacques à Paris. Selon certains exégètes, l’adjectif jacobin devint peu à peu synonyme de douillet, confortable car les membres de cet ordre monastique étaient réputés pour assurer un agréable gîte aux pèlerins en partance pour Saint-Jacques-de- Compostelle. Par ailleurs, un conte fait état de voyageurs qui se firent bailler une petite chambre jacobine où ils jouèrent à la ronfle, un jeu de cartes. L’ambivalence et l’évolution du langage ont certainement fait le reste. À noter également qu’il existe une « corneille jacobine », un oiseau au plumage noir/violet... Quoi qu’il en soit la chanson « Frères Jacques », qui possède la particularité d’être chantée en canon (à plusieurs voix décalées), a toujours le pouvoir d’apaiser les enfants du monde entier (en les faisant bâiller aux corneilles !) juste avant d’aller rejoindre le pays des rêves…

Le graffiti écologique ?
   
Certes, ils ne sont pas encore la majorité ces artistes des rues qui font le choix du graffiti écologique. Cependant, le mouvement créatif qu’ils génèrent est en passe de faire des émules. Plus question de leur opposer les arguments habituels en matière de dégradation de l’environnement. Comment procèdent-ils ? Voici quelques exemples concrets : Moose et Stook composent leurs inscriptions et autres dessins en creux. Se servant simplement d’un jet d’eau qu’ils projettent sur les murs encrassés de leur ville, ils ne peuvent être accusés de dégrader l’environnement en sublimant ce qui est. Quant à Anna Garforth, elle utilise un mélange naturel à base de yaourt, de bière et de sucre en guise de colle. Ensuite, elle dépose des phrases poétiques, préalablement découpées, dans des plaques de mousse récoltées sur les façades de bâtiments. D’autres composent des fresques en astiquant au chiffon les parois des tunnels routiers… De quoi déclencher l’imagination !

Les vertus de la musique et du son ?
   
Dans notre monde moderne, les décibels posent quelques problèmes… Dans les villes, notamment, l’environnement sonore est trop bruyant, comme le constate une enquête de l’INSEE qui précise que 54 % des Français vivant en territoire urbain situent le bruit en tête des nuisances ! Il est vrai que les automobiles ont leur part de responsabilité. En revanche, le son peut être mélodieux, apaisant, rassurant, au même titre que la musique et ses partitions harmonieuses qui se mettent au service de l’équilibre et de la santé…

La photographie, le huitième art ?
   
On doit au philosophe Georg Friedrich Hegel (1770-1831) d’avoir effectué une classification de 6 différentes formes artistiques. Une 7ème s’est imposée par la suite avec le cinéma. Quant à la photographie, elle se retrouve à la 8ème place, avec la radio et la télévision, ces 3 disciplines se regroupant sous l’appellation d’arts médiatiques. Se réduisant, à l’origine, en un moyen technique et mécanique de conserver une représentation graphique d’événements, d’objets ou de sujets humains, la photographie est devenue, au fil du temps, une authentique pratique artistique. L’avènement du surréalisme a largement contribué à cet état de fait. Et ce, grâce à des grands noms comme – entre autres – Henri Cartier-Bresson (1908-2004), Robert Doisneau (1912-1994), Man Ray (1890-1976), ou encore Brassaï (1899-1984).

<<<   >>>

 

main
cadeau signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web gratuit signes-et-sens-magazine-leader-magazines-gratuits-web magazine Votre Blog & Forum de Signes & sens




 
 

Signes & sens, le site créé pour les femmes et les hommes respectueux de l'écologie relationnelle et environnementale...


Signes & sens Web
Psycho | Développement personnel | Santé / Forme | Sport & loisirs | Médecines douces | Bio | Cuisine | Beauté / Bien-être | Parapsychologie | Jeux / Psy-tests | Psychobiographies | Interviews | Bulletins d'humeur | Espaces : Psycho - Être - Confiance en soi | Parents - S'entendre - Relations positives |  Coaching - Se réaliser - Maîtrise de soi | Zen - Se régénérer - Beauté intérieure | Amour - S'aimer - Couple et intimité | Foi - Être croyant - Engagements | Astro - Prédire - Ésotérisme - Horoscope | Création - Créer - Expression artistique | Détente - Se libérer - Vitalité du corps et de l'esprit | Beauté - (Se) séduire - Bonheur d'être soi | Minceur - S'alléger - Changement harmonieux | Forme/Santé - Se ressourcer - Douceur de vivre | Habitat - (Se) préserver - Confort intelligent | Bio - Vivre sain - Respect de soi et des autres |  Spécialistes : Psychothérapies - Psychologie - Psychanalyse | Bien-être et santé - Vitalité - Bio | Parapsychologie - Spiritualités vivantes - Thérapies alternatives | Développement personnel - Coaching | Stages et Formations | Jeux-test - Bilans psychologiques gratuits | Conférences Psy Audio gratuites - MP3 | Astuces pratiques maison | Conseils Doctophyto|Ne déprimez plus | Nos prénoms nous parlent | Phrases positives de réussite | Foire aux questions Parapsy | Mes bonnes résolutions | Bons plans | Vos envies ont leur solution | Professionnels, dites NON à la crise | Shopping | Encore + de partenariat professionnel |Notoriété et référencement | Optimisation Web | Réseau social alternatif / Forums & Blogs.

Signes & sens Pratique

Service Publicité - Tél : 09 64 27 16 19

Signes & sens Mémo
Signes & sens - 17 Boulevard Champfleury - 84000 Avignon - Tél : 04 90 23 51 45



Mentions légales  Signesetsens.com ©